01.06.2020

Alpage de Duez : situation au 28.05.2020

Les génisses et génissons qui composent un troupeau fort de 190 têtes pâturent d’abord des parcs aux alentours des villages de la commune d’Ayent. Ensuite, la cohorte rejoint l’alpage de Duez sur les hauts d’Anzère pour 3 mois et demi avant de revenir en automne 2 semaines dans les parcs initiaux. C’est donc une saison de 5 mois qu’entame pour la 29e saison consécutive Félix Beney, locataire de l’alpage depuis 1996. Auparavant, il y était employé, lui qui a également alpé avec les vaches de Corbyre et d’Er de Lens. Sa première saison fut celle de 1983, à l’âge de 20 ans, avec le troupeau de Mont la Chaux. Malgré cette expérience hors du commun, la responsabilité d’un tel troupeau n’est pas chose anodine et demande rigueur et professionnalisme. Félicitations à Félix pour sa régularité et son engagement sans faille.

Cette année a été marquée par l’arrivée d’un nouveau troupeau, celui d’Alain Zumofen de Tourtemagne, avec pas moins de 9 génisses Hérens sur un total de 53. Arrivée remarquée et remarquable puisque lors de notre passage, le 28 mai, Pigalle était la plus avancée des génisses, ne perdant que d’une bête de son propre troupeau. Comme la majorité des génisses d’Alain Zumofen, elle est issue d’un taureau de Micabole à Yvan Follonier, reine des génisses à l’Etoile en 2012 et reine du match d’été de la Maison des Reines en 2016, croisée par Bréona. Côté maternel, Pigalle se rattache à la prestigieuse souche de Gambardin.