Mot du président

News

« Pour une eau potable propre » et « Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse ».

Nous devrons nous prononcer sur ces deux initiatives phytos extrêmes le 13 juin prochain.

La première vise à priver de paiements directs toutes les exploitations agricoles qui utilisent des produits phytosanitaires ou qui achètent des aliments pour nourrir leurs animaux.

La seconde prévoit d’interdire de manière générale l’utilisation de pesticides de synthèse dans la production indigène et dans les produits importés.

Ces deux initiatives auraient des conséquences désastreuses non seulement pour les familles paysannes de Suisse, mais aussi pour le secteur de la transformation ainsi que les consommateurs : la production indigène diminuerait et automatiquement les importations augmenteraient.

Mobilisez-vous et expliquez à vos familles, vos voisins, vos amis, les conséquences négatives de ces deux objets soumis aux votes.

Vous trouverez toutes les informations sur le site de USP