Règles des combats de reines

Lors des combats de reines les vaches sont divisées en 5 catégories. Les primipares (vaches ayant mis bas leur premier veau) et les génisses sont réparties selon le critère de l’âge entre la 4ème et 5ème catégorie. La répartition dans les trois autres catégories se fait selon le poids. Une fois toutes les vaches pesées, elles sont réparties en trois catégories égales.  Ainsi le tiers des bêtes les plus lourdes sont dans la 1ère catégorie, le tiers des poids moyens dans la 2ème catégorie et le tiers des plus légères dans la 3ème catégorie.

Un jury de cinq membres est compétent pour appliquer le règlement en vigueur. Le principe de base est que la vache qui, à trois reprises, perd ou fuit ses adversaires est éliminée. Une lutteuse qui n’est pas décidée à combattre et qui fuit devant ses concurrentes est considérée comme perdante. Les rabatteurs qui sont présents dans l’arène ont la fonction d’exécuter les instructions du jury. Ils veillent également à ce que des bêtes qui sont en train de lutter ne soient pas dérangées par des congénères.

Le combat se déroule en deux phases : éliminations et finale.

Lors des éliminatoires, plusieurs groupes de 12-16 vaches sont formés à l’intérieur de chaque catégorie. Ces groupes se succèdent l’un après l’autre dans le ring. Durant cette période,  la bête qui a perdu trois fois est éliminée. Les 4-6 vaches restantes de chaque groupe (selon sa grandeur) sont qualifiées pour la finale.

Toutes les bêtes qualifiées s’affrontent en finale dans leur catégorie respective. Les finales débutent également avec le système éliminatoire ce qui veut dire que la bête qui perd trois luttes est éliminée. A un moment donné, lorsqu’il reste7 bêtes dans l’arène, chacune doit affronter les autres bêtes, l’une après l’autre. La bête qui domine toutes les autres est couronnée reine.

Lors du combat national, le titre ultime de « Reine Nationale » est attribué en plus selon le schéma suivant: L’ordre des demi-finales est tiré au sort entre les reines des catégories 1, 2, 3 et 4. Les deux gagnantes disputent le titre de « Reine Nationale ».