Le mot du Président

Cent ans ! C'est le temps d’existence de la Fédération Suisse d’élevage de la Race d’Hérens. En 1920, dans un Valais que l'on ne connaît que par des histoires et des photos anciennes, cette décision importante et sage a été prise de diriger l'élevage de manière ordonnée, en fondant la Fédération Suisse d’élevage de la Race d’Hérens. Ainsi, la première pierre a été posée pour sauver cet héritage du vieux Valais jusqu'à nos jours. Nous tenons à exprimer notre admiration et notre gratitude à tous celles et ceux qui ont contribué, d'une manière ou d'une autre, à cette fondation. 

Autrefois essentielle à la survie de nombreuses familles, la race d'Hérens fascinait plus pour son esprit combatif que pour sa production laitière. Toutefois, malgré les nécessités économiques, l’une ou l’autre vache était gardé dans l’étable même si elle ne rapporter pas beaucoup. La race d'Hérens a toujours été à l’origine de beaucoup de joie mais aussi de peine, de nombreuses amitiés mais malheureusement aussi de discorde. Cette ambivalence est restée jusqu'à aujourd'hui.

Actuellement, les exploitations qui ne détiennent que des vaches d'Hérens sont malheureusement devenues rares. Pour la population en général, l’Hérens est surtout visible lors des matches de reines, qui sont organisés au cours de l'année. Mais la vache Hérens n'est pas une vache de combat : elle reste une vache polyvalente, tout aussi attractive pour la production de lait que pour sa viande, avec un esprit combatif typique : sa manière à elle de trouver et de consolider sa position dans le troupeau.

Une race doit continuer à se développer et à s'adapter aux nouvelles conditions et exigences. Le Valais n'est plus ce qu'il était. Notre agriculture n'a plus l'importance économique qu'elle avait dans le passé. C'est pourquoi il est essentiel que l'intérêt pour cette race unique ne cesse de croître en dehors du canton du Valais. Un troupeau géographiquement étendu est l'une des pierres angulaires pour la préservation à long terme de cette race unique. 

L'une des futures tâches de la Fédération Suisse d’élevage de la Race d’Hérens sera d'ancrer cette belle et captivante race de montagne dans la conscience du grand public, comme un bien culturel unique. Une race bovine, avec un long et fascinant passé et, espérons-le, un avenir encore plus long.

Célébrons donc ce centenaire de manière appropriée, apprécions ce qui a été fait et préparons-nous pour ce qui reste à faire. Faisons face aux défis de l'avenir avec confiance et acceptons que les temps ont changé.